Chez-Cool-Yoda

Chez-Cool-Yoda

Forum libre de discution autour de Star Wars, ici c'est pas un Rpg
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le cannabis pour se soigner ??????

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis ???
Pour
100%
 100% [ 1 ]
Contre
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
DARKMOLUS
La connaisance de la Force
avatar

Cochon
Nombre de messages : 4365
Age : 46
Localisation : Londres
Emploi : boulanger
Loisirs : star wars, karaté,
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Le cannabis pour se soigner ??????   Mar 9 Déc - 6:29

Depuis 1999, les Canadiens peuvent prendre du cannabis à des fins thérapeutiques, sous réserve d'une recommandation de leur médecin et de l'autorisation de Santé Canada. En effet, certaines études montrent la capacité du cannabis à alléger la douleur et d'autres symptômes. Mais les bienfaits du cannabis sont-ils plus importants que ses risques?

Ouvrons le dèbat

pour ou contre ? developez votre rèponse svp
Revenir en haut Aller en bas
jedi makia
Jeune Padawan
Jeune Padawan
avatar

Chat
Nombre de messages : 908
Age : 29
Localisation : Je ne fait qu'un avec la Force
Emploi : je travail dans les espaces verts
Loisirs : Dessin, art martial, méditation
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Le cannabis pour se soigner ??????   Mar 9 Déc - 12:03

Cool Yoda pour quoi ont peut pas voter ?

Intéréssant tu t'installe au Canada tu vas voire plusireur medecin, pour t'en faire préscrire, et après tu te roule des bons join thérapeuthique
perso je ne pense pas que l'utilisation de substance soie bien pour l'être humains même pour soulager des douleurs, certain produit son mal utilisé, je me souviend d'un sale type qui avait réusie à ce trouver de la morphine, il en méttait dans le verre d'une fille pour qu'elle ce détende avex lui, voyer
certain produit ont été utilisé par les druides et son utilisé par des chamans pour débouchez leur perception de l'invisible, mais se sont de doses bien calculé et la séance est bien surveillé, par la prise d'un champignon halucinogène entre copine en bretagne me mère ma dit que en rentrant chez elle à mobilette elle c'est sentie devenir légère, et sortir de son corps et voire son corps sur la mobillette partir au loin devant elle, mais les herbe des druides et des chamans n'ont rien à voire avec les saloperie chimique trafiué par les trafiquand pour rendre acroc qu'ont vend après dans la rue
ce que j'en pense que il faut faire sans les substance, j'avais entendue l'histoire d'un moines taoîste imperturbable dans sa méditation, si on le pinceait sa lui faisait rien et sa peau était comme souple, on pouvait la tiré sans déchlencher de douleur et après elle redevenait normale

Si les Canadiens sont plus sage que les français alors pourquoi pas mais en france je ne pense pas que sa soie bien
Revenir en haut Aller en bas
VOSA777
Jeune Membre de l'Ordre
Jeune Membre de l'Ordre
avatar

Serpent
Nombre de messages : 790
Age : 28
Localisation : VALRAS PLAGE
Emploi : COIFFEUSE
Loisirs : danse, musique
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Le cannabis pour se soigner ??????   Mer 10 Déc - 2:53

C'est prouvè qu'en Espagne et en Hollande, le fait d'avoir l'egalisè le canabis et de l'utiliser pour des maladies, non seulement c'est bon pour les gens mais en plus ça fait baiser le taux de toxicomane dans ses pays.

Je ne pense pas que la drogue douce soit mefaste à condition qu'elle soit vraiment à petite dose.
Revenir en haut Aller en bas
Bex
la decouverte de l'ecoute
la decouverte de l'ecoute
avatar

Coq
Nombre de messages : 231
Age : 48
Localisation : PAIYOUR
Emploi : France Telecom
Loisirs : internet, sport, Star Wars, musique,cinema
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: Le cannabis pour se soigner ??????   Jeu 11 Déc - 18:26

si c'est bien utilisé oui sinon c'est pas la peine
Revenir en haut Aller en bas
DARKMOLUS
La connaisance de la Force
avatar

Cochon
Nombre de messages : 4365
Age : 46
Localisation : Londres
Emploi : boulanger
Loisirs : star wars, karaté,
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: Le cannabis pour se soigner ??????   Lun 15 Déc - 5:21

Le cannabis peut guérir le cerveau
Le THC, la substance chimique que l'on trouve dans la marijuana, a permis de guérir des tumeurs au cerveau normalement incurables chez des rats. Peut-être le « pot » est-il bon pour le cerveau après tout.



Espagne

29/02/2000 - La substance active que l'on trouve dans la marijuana et ses dérivés, le THC, est capable d'éliminer complètement les gliomes, des tumeurs malignes du cerveau normalement incurables. L'expérience, menée sur des rats, ne permet pas d'affirmer avec certitude que ce genre de traitement serait aussi efficace chez l'homme. Mais pour l'équipe espagnole qui a effectué ces travaux, cette nouvelle approche thérapeutique offre de l'espoir.

L'expérience a été menée sur 60 rats auxquels on a inoculé des cellules cancéreuses. Les 15 premiers, qui n'ont reçu aucun traitement, sont morts de 12 à 18 jours plus tard. Le second groupe, de 45 rongeurs, a reçu des injections de THC (tetrahydrocannabinol) directement dans le cerveau. La plupart des individus ont survécu plus longtemps que le groupe-témoin. Huit d'entre eux ont complètement guéri, la tumeur ayant disparu.

Mieux encore, l'administration de THC n'a pas endommagé le cerveau des rats. On ne relève ni nécrose, ni oedème, ni infection, ni traumatisme. Les tests sanguins ont montré des résultats normaux. Enfin, le comportement des rats ne semble pas avoir été affecté par l'injection de la drogue. Leur comportement est demeuré normal, de même que la coordination motrice.

L'effet anti-cancéreux du THC était déjà connu, bien qu'on ne comprenne pas du tout les mécanismes en cause. Des tests en éprouvette ont déjà démontré que cette substance bloque la prolifération des tumeurs malignes. Mais c'est la première fois, affirme la revue Nature Medicine, où sont publiés ces résultats, que l'on confirme son efficacité chez des êtres vivants.

ARTICLE DE PHILIPPE GAUTHIER
Revenir en haut Aller en bas
DARKMOLUS
La connaisance de la Force
avatar

Cochon
Nombre de messages : 4365
Age : 46
Localisation : Londres
Emploi : boulanger
Loisirs : star wars, karaté,
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: Le cannabis pour se soigner ??????   Lun 15 Déc - 5:23

DESOLE pour le vote c'est moi qui ai fait l'erreur
Revenir en haut Aller en bas
JAJA
Padawan
Padawan
avatar

Chat
Nombre de messages : 2563
Age : 30
Localisation : narbonne
Emploi : MANUTENTION
Loisirs : INFORMATIQUE
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Le cannabis pour se soigner ??????   Lun 15 Déc - 19:30

voici un article a lire attentivement :

"Cannabis Sativa n'a rien d'un remède miracle. Mais il peut aider à soulager un grand nombre de symptômes. Et agir sur de graves maladies.

Nausées, manque d'apétit, migraine...

NAUSEES, VOMISSEMENTS
- Indications : lors de traitements anticancéreux ou maladies virales, sida, hépatite C.
- Action : renforce l'action des cannabinoädes endogènes dont le rôle dans les circuits à l'origine des vomissements a été démontré.
- Administration : plutôt inhalé.

MANQUE D'APPETIT
- Indication : multithérapies antihépatite C, anti-VIH, maladie d'Alzheimer.
- Action : stimule l'appétit, c'est l'un ses effets les mieux connus et approuvés.
- Administration : inhalé.

DOULEURS
- Action : dans la moelle épinière, les cannabinoädes stimulent des récepteurs biologiques spécifiques, les CB1, et interagissent avec des systèmes opiacés, inhibant le transfert de l'information douloureuse. De plus, le cannabis a des effets sur les douleurs que les opiacés n'atteignent pas.
- Administration : inhalé.

MIGRAINES
- Action : blocage de la sérotonine (neurotransmetteur) et libération de béta-endorphines. L'acide ajulémique, l'un des composant du cannabis, serait même plus efficace que l'aspirine (acide acétylsalicylique) et la cortisone.
- Administration : inhalé.

SPASMES, CONVULSION
- Indication : sclérose en plaques, épilepsie.
- Action : assez discutée et ayant donné lieu à très peu d'essais cliniques.
- Administration : avalé ou inhalé.

ANXIETE
- Action : renforce l'effet des cannabinoädes endogènes, très présents dans les amygdales (la région du cerveau impliquée dans la peur), permettant de dépasser les souvenirs traumatiques. A également une action relaxante et somnifère.
- Administration : inhalé à faible dose. Des deux cannabinoädes majeurs, le CBD serait celui qui exerces l'action antistress. Le THC aurait un effet opposé, anxiogène. Eviter donc le Marinol (100% de THC) et les fortes doses, surtout à l'ingestion, qui engendrent des effets hallucinatoires.

INFLAMMATIONS
- Action : inhibition de la prostaglandine, mise en jeu d'autres récepteurs spécifiques aux endocannbinoädes, les CB2, sur les cellules hématopoäétiques (impliquées dans la défense de l'organisme contre les infections) et blocage de la libération des glutamates. Les cellules immunitaires sont réprimées, ce qui calme le feu de l'infection.
- Administration : inhalé ou avalé.

GLAUCOME
- Action : fait baisser la pression artérielle dans la rétine.
- Administration : inhalé, application de pâte de feuilles de cannabis. (Utilisé depuis la nuit des temps pour ce qui reste la cause de cécité la plus commune.)

ASTHME
- Action : effet bronchio-dilatateur sur les bronchioles des poumons.
- Administration : inhalé ou avalé.

CANCER
- Action : les cannabinoädes semblent envoyer des messages biochimiques au cellules cancéreuses provoquant leur mort cellulaire (l'apoptose) et limitant leur prolifération.
- Administration : aucune pour l'instant, ces résultats ayant été obtenus in vitro ou sur des animaux par administration intratumorale."

Par Old-Nick @ 17/7/2004 12:30:32
Revenir en haut Aller en bas
JAJA
Padawan
Padawan
avatar

Chat
Nombre de messages : 2563
Age : 30
Localisation : narbonne
Emploi : MANUTENTION
Loisirs : INFORMATIQUE
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Le cannabis pour se soigner ??????   Lun 15 Déc - 19:37

et un autre temoignagne :

« Pour me soigner, je bois de la tisane au cannabis »
« Atteint par la sclérose en plaques depuis trente-trois ans, je souffre de crampes dans les jambes. Pour atténuer ces spasmes, je prends du cannabis. Surtout le soir, pour réussir à dormir. »

A Bienne, où il réside, Daniel Schwab, journaliste à la Radio suisse romande, parle très ouvertement de l’usage thérapeutique qu’il fait du chanvre. « Sur ce sujet, j’ai toujours pratiqué l’aveu intégral. Je n’ai jamais eu de problème avec l’autorité ou la police. » Et l’interdit qui plane toujours sur ce qui aux yeux de beaucoup est encore « l’herbe du diable » ? Il l’a évacué de son esprit : « Aux Chambres fédérales (voir encadré), on étudie bon train la consommation de cannabis à titre médical. »

Le haschich, il a commencé à en absorber à la Clinique bernoise Montana, en Valais. « Le médecin-chef du service de neurologie, le Dr Claude Vaney, a analysé l’efficacité du chanvre sur les malades atteints comme moi de sclérose en plaques. A l’issue de ses recherches, il a constaté que le soulagement induit par cette substance n’est pas objectivement mesurable. Reste toutefois qu’elle exerce sur le patient un effet subjectif positif. Fort de cette étude, le Dr Vaney m’en a proposé sous forme de tisane. J’ai essayé. J’ai trouvé que ça m’était utile. Il m’a donc suggéré de continuer à me préparer des décoctions à la maison. » Condition sine qua non : « Il faut verser du lait entier dans la tisane, car le THC, la partie active du chanvre, ne devient efficace qu’en se mélangeant à de la matière grasse. »

Claude Vaney précise immédiatement au sujet du breuvage bu quotidiennement par Daniel Schwab qu’« il ne s’agit pas d’une prescription. Ce serait illégal et punissable. J’indique uniquement aux personnes comment préparer leur tisane ».

Lorsqu’on cherche à savoir plus précisément qui fournit cette tisane, le mystère demeure. Normal, vu l’état actuel du dispositif légal en matière de stupéfiants ! « Si le « H » dont on se fournit est produit illégalement et vendu dans une boutique tenue illicitement, il y a totale irrégularité », commente Pierre Cornu, le procureur général du canton de Neuchâtel.

« Des firmes pharmaceutiques étrangères produisent déjà des remèdes à base de dérivé de chanvre », spécifie Claude Vaney. « Mais ces produits, tel le Sativex, ne peuvent pas être obtenus sous nos latitudes. Du moins pas encore (voir encadré) ! Si, aujourd’hui en Suisse, un médecin veut prescrire un médicament du genre, il doit écrire une lettre à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Expliquer en quoi c’est la seule et meilleure solution pour le patient. Si la réponse de l’OFSP est positive, survient ensuite un autre problème. Le seul médicament qui peut être prescrit ainsi s’appelle le Marinol, composé de THC synthétique. Mais son prix est élevé. Il coûte 60 francs par jour et l’assurance ne le prend pas en charge. Donc, en attendant que la prescription médicale devienne abordable, les gens qui ont mal se retrouvent contraints à s’en procurer, pour l’instant, au marché noir. »

C’est le cas d’Eric, jeune homme tétraplégique domicilié à Neuchâtel, qui confie s’approvisionner en toute clandestinité. En ce qui le concerne, le « H », il le fume. Deux à trois fois par semaine, le soir. « Au marché noir, les gens risquent de se faire refourguer du cannabis de mauvaise qualité, dont la teneur en THC n’est pas bonne », commente Claude Vaney. « En Hollande par exemple, où depuis le 1er septembre 2003 le cannabis est un médicament presque ordinaire, celui qui se procure du chanvre en pharmacie connaît son dosage exact en THC. »

La révision partielle de la loi sur les stupéfiants sera encore débattue le 5 mars au Conseil national. Elle ne remet pas en cause l’utilisation médicale du cannabis. Alors le cannabis sur ordonnance, c’est pour bientôt ? Contrairement à toute attente, Claude Vaney ne s’en réjouit que moyennement. « Je suis d’avance déçu. Malheureusement, les médicaments distribués en Suisse ne seront constitués que de THC synthétique. On n’envisage en effet pas de commercialiser des remèdes à base de dérivé de chanvre. Ce qui, selon moi, est regrettable. Car créer du THC artificiel revient bien plus cher que de travailler avec la plante originelle ! » /SFR sylvia freda

Médecins convoqués au tribunal

Il y a quelques années, plusieurs médecins neuchâtelois avaient été impliqués dans un procès pour avoir prescrit du cannabis. « Le Tribunal de police du district les a acquittés pour plusieurs motifs. Parmi lesquels l’état de nécessité dans lequel se trouvaient leurs patients », commente Pierre Cornu, procureur général du canton de Neuchâtel. « J’ai fait recours. Mes arguments ont été pris en considération par la Cour de cassation, à l’exception de l’état de nécessité, reconnu par l’article 17 du Code pénal suisse. »

« En des termes simples, je dirai que celui-ci spécifie que l’on peut exceptionnellement commettre des actes illégaux, si c’est pour préserver un individu du danger », commente Claude-François Robert, le médecin cantonal. Que conseillerait-il personnellement à un collègue médecin qui aurait envie de prescrire du cannabis à un patient, en l’état actuel des lois ? « Je lui suggérerais de demander l’avis des autorités sanitaires, pour que le cas soit résolu en respectant la norme juridique, l’intérêt public et le bénéfice pour la santé. » /sfr

Un dérivé bientôt sur ordonnance ?

La loi fédérale sur les stupéfiants (LStup) date de 1951. La refonte jugée nécessaire par Ruth Dreifuss dans les années 1990 a toutefois capoté en 2004 devant le Parlement. Il s’agissait d’inscrire dans la loi la « politique des quatre piliers » qui était déjà menée dans les faits : répression, prévention, thérapies, aide à la survie (avec prescription médicale d’héroïne). Ce dernier point n’était guère controversé. Tout comme, croyait-on, la dépénalisation de la consommation de cannabis. Mais cet élément a entraîné l’échec du projet : la perception qu’avaient les députés des dangers liés au « H » avait totalement changé. Aujourd’hui, le Parlement doit avaliser une version allégée de cette révision (sans la dépénalisation).

Cette révision donnera lieu à un débat au National le 5 mars ; elle ne remet pas en cause l’utilisation, à des fins médicales ou de recherche, de substances interdites, qu’il s’agisse de cannabis ou d’héroïne. La mise en application de la LStup, partiellement révisée, est prévue au plus tard pour fin 2009. L’entrée en vigueur dépendra d’une part de l’éventualité d’un vote référendaire et d’autre part de l’état d’avancement des travaux de modification nécessaires concernant les ordonnances y relatives.

Une fois ces étapes franchies, les médecins continueront à ne pouvoir prescrire du cannabis thérapeutique qu’après avoir sollicité une autorisation exceptionnelle auprès de l’OFSP. Mais il se pourrait aussi qu’un protocole spécifique soit lancé pour qu’un médicament comme le Sativex, un spray oral à base de dérivé de cannabis, soit reconnu par Swissmedics. Dans ce dernier cas, le cannabis sur ordonnance rentrerait dans les mœurs, mais non sans que soit effectué un contrôle très strict de chaque prescription. /fnu-sfr

En Valais, le docteur Claude Vaney est un pro des effets du chanvre Dans le cadre d’une étude sur les effets du cannabis, Claude Vaney a pu montrer qu’avec des capsules de médicaments à base de dérivé de chanvre, les patients atteints de sclérose en plaques dormaient mieux. Reste qu’en Suisse la législation interdit ces médicaments. /réd

Le « H » prescrit dans plusieurs Etats, notamment anglo-saxons

Dans certains Etats américains, au Canada, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, on peut déjà se faire prescrire des médicaments à base de dérivé de chanvre ou à base de THC (partie active du cannabis) de synthèse.

L’Express de Neuchâtel, 28.2.2008


Donc moi je dis oui tout de suite et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
COOL YODA
Fondateur du forum
Fondateur du forum
avatar

Chèvre
Nombre de messages : 14357
Age : 50
Localisation : GAILLAC 81
Emploi : En formation
Loisirs : , informatique, creation de site, camion, agriculture bio, ecologie, chevaux, les indiens, tatouages,
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Le cannabis pour se soigner ??????   Lun 22 Déc - 22:18

Je suis pour du moment ou cela est fait attentivement et pas que pour la defonce

_________________


« Fais-le, ou ne le fais pas, mais il n'y a pas d'essai. »
« Difficile à voir. Toujours en mouvement est l’avenir. »
Revenir en haut Aller en bas
http://love-cheval.forumactif.org/
jedi makia
Jeune Padawan
Jeune Padawan
avatar

Chat
Nombre de messages : 908
Age : 29
Localisation : Je ne fait qu'un avec la Force
Emploi : je travail dans les espaces verts
Loisirs : Dessin, art martial, méditation
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Le cannabis pour se soigner ??????   Mar 23 Déc - 13:29

va falloir vérifier si l'éroÏne soigne pas le cancer pendant qu'on y est
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cannabis pour se soigner ??????   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cannabis pour se soigner ??????
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le scandale des médicaments inutiles
» !!!!CARTE DES DISPENSAIRES POUR ANIMAUX!!!!
» Comment bien digérer pendant les fêtes et soigner les excés
» Quels sont, à votre avis, les épisodes marquants pour le personnage de Danny ?
» PRIÈRE POUR GUÉRIR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez-Cool-Yoda :: Sujets autres que Star Wars :: Le bar de l'amitié-
Sauter vers: